Typisch Dilbeek : Infusers sont d'humeur !

Deel dit verhaal of hou het bij voor later…

Kevin Kerckhofs et Tommy Bruynen se qualifient de faiseurs d'eau de parole. Pour le lecteur un peu plus âgé et/ou l'amateur du meilleur rap néerlandophone, l'expression "spraakwatersturm de dorst" (l'eau de parole étanche la soif) peut dire quelque chose. Eh bien, l'eau de parole des infusoires étanche la soif. Et c'est savoureux aussi. Et personnalisé. C'est tout ce qu'il faut. Nous allons vous donner un peu plus d'explications...

Magazine municipal de Dilbeek

Court et précis : expliquez ce que fait exactement Infusers.

Kevin : Nous fabriquons des spiritueux. Principalement des gins, mais aussi
un rhum ou une vodka par exemple. Personnalisé au goût
et la conception. Entièrement personnalisé pour le client, étiqueté et mis en bouteille manuellement. Je ne peux pas l'expliquer mieux que ça, mais bien sûr, cela implique beaucoup de choses.

Tommy : Tout commence par un distillat pur et de très haute qualité, sinon il ne faut pas commencer. Vient ensuite la meilleure partie du processus : la dégustation et l'odorat. Avec le
En collaboration avec le client, nous personnalisons le spiritueux par infusion. Nous ajoutons des herbes, des fruits frais et des extraits de thé qui déterminent les accents et les nuances de la boisson. Une recherche d'équilibre, jouant avec le temps et la lumière, elle exige patience et repos. La balle a roulé ces dernières années.

Kevin : Il y a dix ans, je suis entré dans un commerce qui avait deux grands pots derrière le comptoir.
derrière le bar, il y avait deux grands pots. Le patron préparait de l'eau sucrée, une sorte de thé glacé maison pour ainsi dire, à base d'une infusion de fruits frais et d'extraits de thé. J'ai été immédiatement intrigué, quelque chose comme ça doit être possible avec des esprits, je me suis demandé. Les années suivantes, j'ai commencé à travailler sur l'idée par essais et erreurs. Ce n'est que lorsque j'ai rencontré Tommy que la balle a vraiment commencé à rouler. En tant que chef cuisinier, il sait parfaitement quelles saveurs
En tant que chef, il sait parfaitement quelles saveurs combiner, ou mieux encore, lesquelles ne pas combiner (rires).

Tommy, tu es un vrai Anversois.

Tommy : Tu dois vraiment mentionner ça maintenant ? Mais en effet, je ne peux pas le cacher. En fait, je suis originaire de la région de Campine, ce qui constitue des circonstances atténuantes. Heureusement, mon partenaire et mes collègues sont de la région.

Kevin : Heureusement, en effet (rires). Non, Tommy est un véritable atout pour nous. Nous devons accepter qu'il vienne de la ville, nous pouvons encore le gérer (rires). Seba et Lynn, toutes deux également membres de notre équipe, sont de véritables Dilbeks. Ensemble, nous travaillons en fait dans tout
Flandre et notre production est à Wetteren.

Un bon équilibre dans l'équipe

Tommy : Tu peux le dire comme ça. Et l'équilibre est vraiment important. La création du goût est également de la plus haute importance. (Nous faisons un petit pont) En collaboration avec le client, nous créons une palette raffinée, élégante et équilibrée qui est unique et qui lui convient. Et à la boisson. Les gins sont toujours populaires, mais on assiste également à la montée en puissance du rhum, de la vodka et même du gin. Là encore, un distillat pur comme base est indispensable, mais à partir de là, les possibilités d'arômes sont infinies.

Kevin : Que vous ayez un café, un restaurant ou que vous vouliez faire de l'esprit avec votre entreprise, nous pouvons y arriver ensemble. Nous avons différents types de clients, même les boutiques de stars font aujourd'hui appel à nos services et cela flatte toujours un peu votre ego (rires). Si
Que vous souhaitiez commander une série complète de bouteilles ou commencer par une édition limitée pour couvrir le risque, peu nous importe. En raison de l'édition limitée - tout est possible à partir de 15 bouteilles - les gens osent sauter dans le train en marche. Et cela est également important. Audacieux. Et d'habitude, ce n'est pas le cas
15 bouteilles, ce qui est aussi une belle observation.

C'est parti !
Vous voulez en savoir plus ? Faire son propre esprit ?
www.infusers.be
kevin@infusers.be